L'Arche de Noé

Patrimoine et création

Lorsqu’en 1967, Guillaume Lagnel fonde l’Arche de Noé, cette compagnie apparaît dès le début comme « un phénomène singulier, fort et authentique ». Théâtre de création à part entière, inventant et jouant son propre répertoire, il est conçu pour occuper des lieux non conventionnels.

Spectacles voués à la spontanéité du lieu et de l’instant, à la fois enracinés dans la mémoire collective et constamment novateurs, ils s’inscrivent dans une tradition magique du temps et de l’espace et transmettent au public un langage personnel et riche d’émotions. Reconnue très tôt par des personnalités du monde artistique de renommée internationale, l’Arche de Noé a joué ses spectacles tant en France qu’à l’étranger.

Entouré depuis de nombreuses années d’une même équipe de comédiens, de musiciens, de peintres, de sculpteurs et d’architectes réunis par une sensibilité artistique commune, Guillaume Lagnel a développé un large champ d’investigation dans des territoires autres que ceux habituellement réservés au théâtre.

Qu’elles soient issues de l’Art roman, des fêtes traditionnelles ou des grands mythes populaires, les créations de l’Arche de Noé attirent chaque année un grand nombre de spectateurs. Elle sont invitées régulièrement à être produites dans des sites du patrimoine hautement symboliques comme le théâtre antique de Carthage, les Thermes de Cluny, à Paris, les abbayes et les grandes places historiques.

L’Arche de Noé dispose aujourd’hui d’une collection unique de plus de mille masques et de personnages qu’elle présente dans une scénographie originale « Masques en scène.», qui permettent au public de découvrir son histoire

Guillaume Lagnel et l’Arche de Noé couvrent un large champ d’activités touchant au patrimoine et à la création artistique. Par la mise en oeuvre des diverses techniques du spectacle vivant, d’une mise en son et lumière d’un site naturel, d’un monument, d’une exposition selon des scénographies originales, l’Arche de Noé s’attache à faire revivre différentes thématiques du patrimoine sous la forme d’évènements contemporains originaux, riches de sens et aptes à toucher tous les publics.

L’Arche de Noé a été invitée ces dernières années pour l’ouverture de festivals internationaux : Avec L’An Mil, au Festival du Cervantino au Mexique ,au Festival d’Art Sacré de la ville de Paris, au Musée de Cluny, au Festival de Musique Sacrée et aux Estivales de  Perpignan. Avec La Maison du Sourd, au Festival de Santa Cruz en Bolivie, à la Cartoucherie de Vincennes, au Festival International d’Alcaniz en Aragon. Avec Les Vieillards de l’Eternité aux Festival de Sarrebourg,  et celui d’Art Roman à Issoire. Avec Carthage, au Festival de Carthage, dans le théâtre antique.

L’ensemble des créations, compositions scénographiques, mises en scène, mises en espace, créations pour enfants, animations du patrimoine, collaborations artistiques, ateliers d’arts plastiques, de masques et personnages, ateliers de pratiques artistiques, petites formes, expositions, rencontres, représente plus de 2000 actions artistiques en France, Hollande, Belgique, Italie, Suisse, Allemagne, Portugal, Espagne, Etats Unis, Canada, Mexique, Tunisie, Bolivie.