L'INSTITUT

L'Institut des Arts du Masque
et la ville de Limoux

façade IAM

La compagnie  l’Arche de Noé – Patrimoine et création, dont la direction artistique est assurée par Guillaume Lagnel, affiche cinquante ans d’existence au service du théâtre et du patrimoine, par l’interprétation revisitée de manière contemporaine du socle mythique et spirituel sur lequel se forgent les cultures humaines par-delà le temps et l’espace. Ses créations ont été accompagnées au fil des ans par la fabrication de centaines de masques, décors et costumes qui composent aujourd’hui le fond initial de l’Institut des Arts du masque.

La Ville de Limoux possède une tradition carnavalesque depuis le XVe siècle. Cette convergence thématique autour de la ritualisation du masque en tant que symbole du carnaval , et au-delà théâtral et universel, a conduit la Ville de Limoux et Guillaume Lagnel à envisager une mutualisation de moyens.

Alliant tradition et modernité, connaissance et création,  cet Institut des Arts du Masque est unique en France  et devient le conservatoire vivant d’un savoir faire artistique.

Ancré sur ce territoire, la Haute Vallée de l’Aude , il est destiné à un large rayonnement à travers sa confrontation à d’autres traditions liées aux rites de résurgence et à d’autres civilisations du masque dans le monde.

Ainsi le Carnaval de Limoux renforce à la fois son identité unique et son inscription dans l’universelle quête de sens qui guide, sous de multiples apparences, le chemin tracé du destin des hommes.

Logo_iam_fond_transparent